Protection du béton

« Le béton résiste au feu mais pas toujours... »

Tout comme l’acier, le béton est incombustible. Il présente en outre une bonne résistance au feu à condition que :

  • le revêtement en béton soit suffisant (exigence R)
  • le béton soit suffisamment épais (exigence EI)

Contrairement à l’acier, le béton peut aussi remplir une fonction séparatrice.

En cas d’incendie, la résistance à la pression du béton et la résistance à la traction de l’acier diminuent parce que la température augmente à l’intérieur du béton. Tout comme avec l’acier, on peut retarder cet échauffement.

Protection du béton

Dans les bâtiments neufs, le béton est généralement dimensionné de façon à afficher la résistance au feu imposée. En cas de rénovation, par contre, cela n’est pas toujours le cas et le revêtement de béton est souvent insuffisant. 

La protection prend la forme d’un revêtement de béton complémentaire, ce qui permet d’obtenir un « revêtement de béton équivalent »  (protection totale)  suffisant. La protection peut ici prendre la forme de plaques ou d’un système de peinture.

Plaquage/coffrage ignifuge

Un coffrage ignifuge procure un revêtement de béton complémentaire. On peut à cette fin utiliser divers matériaux, par exemple des plaques de placoplâtre, de silicate de calcium, etc. Pour être en mesure de proposer une solution correcte, il faut disposer des données suivantes :

  • structure du béton (revêtement de béton, résistance du béton, armature et épaisseur)
  • couches supérieures ou inférieures (chape, type de revêtement de sol)

REI Projects propose toujours une solution correcte et efficace.

Peinture ignifuge

À l’heure actuelle, plusieurs de nos fournisseurs ont conçu de nouvelles peintures répondant à cette demande. REI espère être en mesure de proposer un système de peinture efficace dans le courant de l’année 2013.